Influence Marketing et réseaux sociaux : quand YouTubeurs et blogueuses beauté deviennent les Influenceurs tendance des consommateurs de demain

L'INFLUENCE MARKETING : LA TENDANCE WEBMARKETING DE 2018

Publié le 19 Juillet 2018, par Camille PREVOT

 

Nous l'évoquions déjà dans un précédent article (Remember "réseaux sociaux : marketing like this !"). Les médias sociaux font désormais partie intégrante du quotidien des générations Z et autres Alphas, qui fuient une manière de consommer devenue trop "standardisée" au profit d'une expérience d'achat basée sur l'unicité. En clair, on recherche toujours mieux, toujours plus "ultra-personnalisé", quelque chose qui soit plus différenciant et au meilleur prix. Autant vouloir le beurre, l'argent du beurre,... bref, vous connaissez la musique. Même si tout n'est pas forcément qu'une question de prix, (Le budget moyen augmente, avec une prédilection pour les marques de luxe) pour autant que celui-ci soit justifié par une image de marque forte et de solides ambassadeurs. Ces ambassadeurs aujourd'hui, ce sont les influenceurs. Ces icônes d'un nouveau genre n'ont pas pour vocation de nous vendre du rêve, mais de montrer à quel point ils nous ressemblent. Les réseaux sociaux n'ont jamais autant rapprochés les influenceurs de leur public. Une aubaine pour les marques, qui cherchent aujourd'hui à toucher au plus près le consommateur. L'Influence Marketing est en marche, prêt à supplanter la publicité traditionnelle. Alors, l'Influence Marketing, simple effet de mode ou véritable stratégie d'avenir ?

 

L'INFLUENCE MARKETING AU COEUR DES STRATÉGIES DE MARQUE


Communiquer et véhiculer son image de marque par le biais d'influenceurs sur les réseaux sociaux auprès des jeunes consommateurs (mais pas seulement...) : c'est là toute l'essence d'une stratégie d'Influence Marketing. Ce nouveau levier marketing s'impose de plus en plus au coeur des réflexions des services de communication des grandes marques. Une telle remise en question de ses axes de diffusion implique non seulement de repenser l'organisation de sa structure de communication, mais aussi de produire un contenu évolutif et adapté aux médias sociaux. Si la réorganisation de sa stratégie marketing peut paraître rédhibitoire, les résultats, eux, en valent la chandelle. Boostez votre image de marque, entretenez une notoriété ou mettez en avant vos produits... le tout en optimisant votre ROI ! Face à de tels avantages, il semble dès lors peu probable que nous autres entreprises passions à côté.

Les marques sont prêtes à tout pour répondre à l'enjeu principal du marketing : la personnalisation. Plus une marque offre de la personnalisation aux consommateurs, plus son image de marque évolue. En effet, lorsqu'on voit leurs produits et services vantés par des influenceurs, leur image de marque devient tout de suite plus "tendance" aux yeux des internautes. La célèbre marque italienne Dolce & Gabbana avait d'ailleurs frappé fort en termes d'image lors de la Fashion Week d'Automne-Hiver 2017/2018 en invitant à son défilé de jeunes influenceurs mode très appréciés des millenials, et plus particulièrement de la génération Z (Les ados nés autour de 2000). Parmi eux, Sofia Richie, 19 ans, qui n'est autre que la fille de Lionel Richie. Plus que pour la presse, le budget alloué pour l'Influence Marketing glisse de plus en plus vers le sponsoring de ces influenceurs.

 

ET LES (JEUNES) CONSOMMATEURS DANS TOUT ÇA ?


Selon une récente enquête relayée par Comarketingnews, les réseaux sociaux représentent aujourd'hui près de 80% du marché de la publicité digitale. Et les chiffres ne cessent d'augmenter. C'est peu dire que les réseaux sociaux se taillent désormais la part du lion auprès des jeunes connectés qui privilégient Twitter ou Instagram pour obtenir la réponse la plus pertinente à une recherche, la plus proche d'une "vérité" qu'on veut bien lui désigner comme telle. S'informer directement à la source, c'est exactement ce qu'ils attendent des réseaux sociaux. Quel autre meilleur comparatif de prix que l'utilisateur lui-même, connecté à un réseau d'autres utilisateurs ? Quoi de plus plaisant que de porter les vêtements recommandés par un influenceur célèbre n'ayant déboursé qu'une somme modique ? La transparence engage la confiance, et c'est en ça que les millenials différencient les réseaux sociaux de la publicité traditionnelle. D'où une exigence toujours plus poussée à l'extrême, là où beaucoup d'entreprises ont encore parfois du mal à aller. L'influenceur se retrouve prescripteur ; il est la voix de la raison pour toute une communauté et sa parole est d'or. En s'identifiant à cela, le consommateur sera d'accord avec l'influenceur et sera plus enclin à consommer le même produit ou service.

Les influenceurs sont inspirants, et si les consommateurs les suivent, c'est pour accéder aux dernières nouveautés, pouvoir bénéficier de codes promo ou envier parfois leur vie de rêve. Majoritairement, le consommateur va suivre l'influenceur auquel il se reconnaît le plus en lui, auquel il va pouvoir s'identifier plus facilement. Voilà pourquoi, les marques ont tendance à placer l'Influence Marketing au coeur de leur stratégie. Ainsi, elles répondent au besoin du consommateur qui recherche un discours authentique avec des arguments concrets et gagnent également en crédibilité. 

 

L'Influence Marketing grandit au fur et à mesure que les marques tentent d'offrir une communication plus indirecte mais pourtant plus proche de son audience. Alors qu'Influence Marketing et Inbound Marketing semblent ne plus pouvoir se dissocier, on se glisse doucement vers un impact fort du fameux "bouche à oreille publicitaire" qu'ont déjà connu les consommateurs d'un autre temps. De plus, les effets de l'Influence Marketing sur l'Inbound Marketing vont inclure une amélioration du bouche-à-oreille publicitaire, avec pourtant cette touche d'expertise de la part des influenceurs sociaux. Sensibiliser, Conseiller et ainsi gagner la Confiance de nouveaux consommateurs. Comprendre le potentiel de l'Influence Marketing vous amènera également à comprendre comment améliorer votre ROI.
Profitons alors de pouvoir encore plaire à ces jeunes générations qui n'ont pour limite que leur seule imagination. Des générations dont le panier moyen augmente chaque année et qui représentent l'avenir du commerce, peu en importe le format et assureront eux-aussi un jour la relève d'un marketing en constante évolution.