Cet été, découvrez tous les membres de l'équipe COMMERCE HUB dans des interviews "pas comme les autres" !

COMMERCE HUB : L'INTERVIEW "PAS COMME LES AUTRES" - MICHAEL

Publié le 17 Juillet 2018, par Pierre BRYL

 

C'est aussi l'été dans le Nord (oui, ça arrive parfois...), et on ne vous cache pas qu'ici, chez COMMERCE HUB, il plane comme un air de vacances. Aujourd'hui et pour ces prochaines semaines d'été, il nous est venu l'idée de jouer les apprentis reporters !
Autant vous dire que certaines de nos questions risquent d'en surprendre plus d'un. Et pour commencer en beauté, quoi de mieux que d'interroger celui sans qui tout cela n'aurait été possible ?

On vous le donne en mille, c'est notre cher patron Michael qui passe à la casserole avec Pierre et Camille dans le rôle d'inquisiteur ! Découvrez son interview "pas comme les autres" :

 

 

Pierre : En 1 an, l'entreprise est passée de 2 à 9 personnes. Comment vivez-vous votre nouvelle fonction de manager ? Et "CREO" dans 5 ans, vous voyez ça comment ?

Michael : "Oh bordel ! Pourquoi cette question ? Non sérieusement, j'ai envie de hurler tous les jours ! ... Non encore plus sérieusement, voir sa société grandir, c'est toujours sympathique. Cela permet des choses que l'on ne pouvait pas réaliser avant, mais notre structure fait que le rôle de manager relève plus du chef d'équipe. D'ailleurs, au vu de la transformation de notre activité, c'est une évolution naturelle. 

En ce qui concerne "CREO", elle doit rester une boîte à taille humaine. Un développement aussi rapide que celui que nous avons eu demande à ce que l'on soit capable de créer des équipes soudées et productives, en mettant en avant le savoir-faire de chacun, et implique une croissance totalement maîtrisée.
Sous 5 ans, si on suit cette tendance et que le marché évolue toujours de la même façon, pourquoi pas une équipe de 30 à 40 personnes, toujours soudées au besoin client et à l'exigence produit."

 

Camille : CREO IGNEM fête ses 14 ans cette année. Avant de sortir le champagne, dîtes-nous ce que vous ressentez ?

Michael : "Une certaine fierté sur le parcours accompli, et par conséquent sur nos solutions proposées. On a envie de continuer sur le même principe : le plaisir d'avoir une équipe qui permet d'avancer sereinement sur le projet."

Camille : D'ailleurs, pourquoi avoir créé CREO IGNEM ?

Michael : "Creo Ignem, parce que je viens d'un milieu entrepreneurial. De nombreux membres de ma famille sont entrepreneurs. Mon père a d'ailleurs fondé sa propre société lorsque j'avais 11 ans.
La question de travailler avec quelqu'un ne se posait pas, ça n'était même pas envisageable. En 2004, les gens n'avaient pas une vision à long terme du e-commerce. Je ressentais le besoin de changer cette perception des choses car je croyais en l'avenir du retail dématérialisé."

 

Pierre : Qu'est-ce qui vous insupporte le plus dans votre travail ?

Michael : "Pour moi, deux choses :
- La première, les gens qui ne se reposent pas sur des experts et qui reproduisent des erreurs qui ont déjà été vues et corrigées 100 fois en tant que telles.
- La deuxième, de travailler avec des clients, partenaires ou membres d'équipe qui ne sont pas capable d'assumer leurs erreurs. Se planter est une obligation dans tous les métiers, et c'est encore plus vrai dans l'univers du développement où l'on est constamment dans la logique "essai/erreur". Ne pas être capable de les assumer et les corriger est insupportable."

 

Camille : Plutôt Avengers ou Justice League (joker sur Wonder Woman, évidemment) ?

Michael : "Avengers, sans hésiter ! Avengers, parce que Marvel, même si j'ai plutôt une préférence pour l'univers X-Men et plus particulièrement pour le professeur Xavier."

 

Pierre : Du coup, le super pouvoir idéal, ce serait lequel pour vous ?

Michael : "Pour rester cohérent avec le nom CREO IGNEM, je dirais la pyrokinésie."

 

Camille : On connaît votre passion pour la série Doctor Who. Quel est votre docteur préféré ? Pour venir au boulot, vous utiliseriez un Tardis ?

Michael : "Mon docteur Who préféré est celui incarné par Matt Smith, sans hésitation. De par sa flamboyance et l'humour qu'il dégage, je trouve qu'il colle parfaitement à l'esprit britannique.
Venir au boulot en TARDIS ? Euh... Le problème c'est que je ne sais pas à quelle date ni dans quel lieu j'arriverai, donc probablement pas."

 

Cet été, retrouvez chaque semaine les interviews de l'équipe COMMERCE HUB. La semaine prochaine, ce sera au tour de Matthieu, l'un de nos développeurs full-stack, de répondre à nos questions insolites !