Retrouver Michael CARBENAY, fondateur de COMMERCE HUB, à travers l'émission "À La Une" du magazine Capital.Fr. Le sujet du jour : Le Retail !

CAPITAL.FR, ÉMISSION "A LA UNE" : LE COMMERCE UNIFIÉ VU PAR COMMERCE HUB

Publié le 27 Septembre 2018, par Camille PREVOT

Il y a quelques semaines, nous avons eu le privilège de participer à l'émission "À La Une" proposée par le célèbre magazine Capital.Fr. Et quoi de mieux pour nous que d'aborder sur ce plateau le thème qui fait notre ADN depuis presque 15 ans : le Retail !

Michael CARBENAY, fondateur de CREO IGNEM à qui l'on doit les solutions COMMERCE HUB, nous explique en quoi celles-ci peuvent répondre aux besoins des commerçants face à des tendances qui ne cessent d'évoluer et qui demandent une implication totale dans l'amélioration du parcours client en ligne, comme en magasin afin de favoriser l'acte d'achat. À vous les studios !


Expliquez-nous ce qu'est le commerce unifié ?

Le commerce unifié, c'est l'étape ultime de l'alliance entre le commerce digital et le commerce physique. C'est l'aboutissement de toutes ces dernières années et des processus omnicanaux que l'on a vu fleurir un peu partout. Le consommateur est de plus en plus connecté et s'attend véritablement à une expérience fluide et personnalisée. Le commerce unifié essaie de répondre à cette problématique en recentrant le parcours d'achat sur le client.

 

Quels sont les principaux avantages pour le vendeur et pour l'acheteur ?

Pour l'acheteur, la réponse est toute simple, c'est retrouver du plaisir à l'achat. 
Pour le vendeur, le principal intérêt, c'est d'améliorer sa capacité à répondre aux questions de son client. Le client vient de plus en plus avec beaucoup d'informations qu'il a été chercher sur internet. C'est difficile pour un vendeur d'avoir toutes ces informations, pour de très nombreux produits. Ça permet, avec quelques outils d'aides à la vente, de rééquilibrer un petit peu ce discours.

 

Quels sont les principaux avantages du commerce unifié pour les enseignes ?

Pour les enseignes, le premier et le plus visible, c'est de ne plus perdre de vente lorsqu'on n'a pas le produit en magasin. En termes d'intérêt, on peut aussi citer la possibilité de mutualiser les connaissances de tous nos vendeurs.
Le dernier, c'est un petit peu gadget, mais c'est la possibilité de remettre un peu de jeunesse dans des enseignes qui pourraient être vieillissantes.

 

Quels sont vos axes de développement ?

Le commerce unifié, c'est vraiment "le truc" du moment. Cependant, ce n'est clairement pas suffisant. À un moment, tout le monde va être à ce niveau-là. Et il faut donc réfléchir à la suite. Que ce soient les assistants vocaux, la réalité virtuelle, la réalité augmentée, ce sont des axes de d'innovation sur lesquels on réfléchit. En plus de cela, on a de plus en plus de clients qui sont en Europe proche : Italie, Espagne, Belgique, et c'est véritablement notre prochain axe de développement.

 

Une fois de plus, nous tenons à remercier Capital.Fr pour nous avoir permis de participer à leur émission tout en louant le professionnalisme dont ils ont su faire preuve au cours de cette rencontre.