Répondre aux besoins du consommateur connecté en 2019 : une problématique qui implique de dresser le profil de son lead après identification de ces besoins. Quelles sont ses attentes ?

QUI ES-TU, LE CONSOMMATEUR CONNECTÉ DE 2019 ?

 Le 12 Mars 2019, par Pierre BRYL

 

identifier les besoins du consommateur en 2019

"Satisfaire le consommateur
La sempiternelle devise de tout commerçant depuis des générations n'a jamais paru aussi importante. En 2019, les besoins du consommateur semblent changer si fréquemment que répondre à ses attentes les plus profondes est devenu un véritable enjeu commercial.
Un défi qui peut paraître insurmontable. Dans une société où tout va trop vite, il faut désormais consommer dans l'instantané, penser " connecté ". En effet, le consommateur de 2019 veut tout, tout de suite et bien.

À l'ère du diktat des smartphones, tablettes et autres objets connectés où la data est maître, force est de constater que de nombreuses enseignes sont parfois dépassées. Une ère de changements qui bouleverse totalement nos idées préconçues du marketing et de la vente. Conséquences du ecommerce ?


Oui, mais pas uniquement : la vente en ligne change indéniablement nos habitudes d'achat. Mais l'arrivée de nouvelles générations de consommateurs (digital natives ou "millennials") y est aussi pour beaucoup. De jeunes acheteurs dont nous vous dressons le profil afin de pouvoir identifier plus simplement leurs besoins.

Qui es-tu, le consommateur connecté ?

 

 

"MOI, CONSOMMATEUR, IDENTIFIABLE GRÂCE AUX DATAS"


On ne le répète jamais assez : chaque consommateur est unique, avec une expérience d'achat propre. Son parcours est identifiable grâce aux datas qui font de lui l'instigateur du commerce d'aujourd'hui. Mais que faire de toutes ces données ?

identifier les besoins du consommateur en 2019 a l'aide des datas

L'unicité et l'expérientiel nous amènent aujourd'hui à (re)connaître (et non plus seulement identifier) le consommateur connecté. Pour qualifier chaque lead, vous devez bien entendu partir à la pêche aux datas ! Mais pas n'importe lesquelles : on parle ici de données pertinentes pour cibler les attentes de votre prospect / client.
"Il ne faut pas collecter bêtement de la data", nous dit Charles Miglietti, CEO de Toucan Touco, une start-up spécialisée dans le reporting et la data visualisation.

À l'instar d'un chalutier en pleine mer, toutes les données que vous piégez dans vos filets doivent être triées.
Charles Miglietti poursuit en indiquant que les entreprises ne doivent pas "récolter des informations sans élaborer de stratégie en amont". Ne conservez donc que les données dont vous avez réellement besoin, les plus cohérentes avec votre stratégie marketing. Âge, centres d'intérêts, types d'articles et fréquence d'achat... Autant de datas à collecter afin de constituer votre CRM. 


Le Customer Relationship Management se nourrit de ce menu fretin pour devenir un support unique de centralisation et de gestion des données pour gérer plus efficacement la relation client.
Mais pour être performante, l'interface doit interagir avec vos autres supports façon ERP. Le client revient alors au coeur du métier commercial. Et c'est d'autant plus vrai en 2019, à l'heure de la data privacy et du respect des normes RGPD : CRM et datas doivent être accessibles en toute transparence aux collaborateurs de l'entreprise. Géré par plusieurs services, on peut ainsi en tirer le meilleur profit dans une stratégie de commerce unifié. 

 

"JE RECHERCHE DE L'ÉMOTION DANS MON PARCOURS D'ACHAT"


Les nouvelles technologies accélèrent le rythme de vie du consommateur connecté et font partie intégrante de son quotidien. Cette connectivité, il la recherche en permanence lors de ses achats. Mais ce n'est pas suffisant, puisque la recherche de théâtralisation du point de vente est aussi particulièrement forte chez les millennials : The Retailtainment Must Go On !

le retailtainment pour animer le parcours magasin

Ne voyez plus votre magasin comme une fin, mais comme un moyen ! Autrefois simple lieu transactionnel, le point de vente d'aujourd'hui est devenu un lieu de détente, de plaisir. Un espace dédié au retailtainment. À l'image d'un parcours d'achat lissé, le consommateur attend désormais une expérience retail sans couture, empreinte de divertissement et d'émotion. Et interagir en instantané avec l'enseigne. En effet, notre rythme de vie est aujourd'hui marqué par l'augmentation d'expériences sur l'instant.

En d'autres mots, nos activités sont plus nombreuses mais aussi plus courtes. Selon le célèbre sociologue polono-britannique Zygmunt Bauman, "la société moderne est flexible et instable". C'est cette instabilité qui définit notre propension à être constamment stressés et insatisfaits. C'est pourquoi de nombreuses interactions courtes doivent faire de chaque client un convive de marque dans son parcours d'achat. Il doit pouvoir finalement retrouver en magasin l'image qu'il a de votre site. Faites-lui alors vivre intensément l'instant présent. Conservez donc un ton, un design et une atmosphère cohérente sur tous vos canaux de vente. 


Pour la même raison qu'il se rend sur les marchés de province, le consommateur connecté recherche bien plus qu'une expérience agréable : la simplicité du ecommerce... l'émotion en prime ! En parallèle du retailtainment, tout est bon pour personnaliser et simplifier le parcours d'achat de manière non exclusive. Click & collect, e-resa, consultation de catalogue digitalisé ou règlement sur borne tactile... le magasin devient un véritable point-relais connecté pour l'acheteur. Flexibilité, Simplicité et Connectivité : c'est aussi dans ces 3 termes que repose toute l'essence du web to store. 

 

"JE VEUX UNE OFFRE RICHE ET DE PROXIMITÉ"


Quoi de plus vendeur qu'un commerce aux étals fournis et bien présentés ? Il en est de même pour votre marque. Elle doit renvoyer une image de qualité et dont les clients se sentent proches. Une offre catalogue riche et diversifiée vous permet de rester crédible aux yeux du nouveau consommateur.

proposer des services adaptes au commerce unifie

Les digital natives grandissent, leur pouvoir d'achat et leurs attentes aussi. La propension de ces cyber-acheteurs à dépenser plus représente une opportunité formidable pour les entreprises. Par ailleurs, les chiffres publiés par la FEVAD en 2018 ne mentaient pas : le marché du ecommerce français a dépassé les 80 milliards d'euros avec pas moins de 37 millions de cyber-acheteurs.

L'exigence de l'acheteur se porte également sur votre capacité à lui proposer le meilleur service possible : riche et de proximité. En d'autres termes, restez flexible sans être versatile. C'est là qu'intervient par exemple la mise en place d'une marketplace, grande tendance 2019, sur votre site ecommerce. Le concept est simple : vous transformez votre site web en place de marché où des vendeurs viennent déballer leurs articles. En plus de vendre vos propres produits, vous mettez en avant ceux des autres.

 

"Marketplace : une image de marque grandie pour une offre plus abondante"

 

Une idée pas si farfelue que ça puisqu'elle amène plus de proximité entre vous et le consommateur final et participe à faire connaître votre marque. Non seulement une marketplace vous promet plus de visibilité pour votre image de marque, mais également une offre produit plus riche. Comme le précise Emmanuel Chaumeau, expert des marketplaces chez HiPay : "La place de marché doit devenir une extension de gamme dans un premier temps pour garder la confiance des consommateurs. Rien ne l'empêche plus tard de diversifier son offre en s'ouvrant à de nouveaux secteurs". 


Vous étoffez ainsi votre gamme et mettez l'accent sur des articles que l'on trouve difficilement ailleurs. Comme disait De Musset : "faites-vous rare, on vous aimera". Accompagnez votre marketplace d'une communication transparente, gage de confiance et de proximité, ainsi que d'un service après-vente de qualité. Vous l'aurez compris, plus le consommateur connecté aura confiance en votre marque, plus il reviendra. 

 

 

"JE VEUX UN SERVICE CONNECTÉ, RAPIDE ET FIABLE"


Proposer une offre de proximité sans accrocs aux consommateurs connectés implique une e-logistique sans faille. Là aussi, la digitalisation de vos outils de gestion vous permet de satisfaire efficacement les besoins du client en quête d'instantané. Mais la rapidité ne suffit plus : avec le digital, la fiabilité des prestations de livraison est aujourd'hui primordiale. 

la logistique, un element important dans la promesse de livraison

L'optimisation des stocks peut parfois s'avérer être un véritable casse-tête. Particulièrement en période de rushs comme celle des fêtes de fin d'année. Bien connaître sa logistique et la maîtriser devient alors indispensable. Le consommateur de 2019 souhaite qu'on lui offre des services avec une vision à 360°C : consultation des stocks online et magasin, store locator optimisé, délais de livraison express...

En effet, selon l'expert en logistique multicanal et ecommerce Logtex, 62% des clients estiment que la livraison est le critère le plus important lors d'un achat sur internet. Des outils vous permettent de solutionner rapidement et efficacement des flux de demande croissants tout en restant multisupport. Click & collect, e-resa, ecommerce... tous les moyens sont bons pour proposer des alternatives fiables au point de vente physique. L'objectif d'une e-logistique optimale ? Pouvoir répondre dans l'instantané et sans interruption à la demande. Un service connecté, rapide et fiable représente un vrai facteur différenciant aux yeux de l'acheteur.


En plus d'assurer un parcours d'achat rapide et sans couture, vous étalez le flux client sur plusieurs canaux de vente. le résultat : fini les embouteillages en sortie de magasin ! L'acheteur se dirige naturellement vers le poste d'encaissement (ou de retrait pour le click & collect) le plus adapté selon l'affluence. Une e-logistique maîtrisée de manière optimale leur permet de retrouver un service rapide, fiable, flexible. Tous les chemins de votre chaîne logistique mènent alors à la satisfaction du consommateur !

 

Connaître toujours plus les attentes du nouveau consommateur connecté implique aussi un changement dans notre façon de penser. Arrêtons de nous centrer sur le "panier moyen" de l'acheteur. Notre réflexion doit aujourd'hui s'orienter autour du consommateur plus que sur ses achats. En insistant sur cette notion et non plus sur celle de "client".

Prenez en compte que votre client le plus fidèle est aussi un consommateur connecté à d'autres marques. Faites alors le maximum pour que ces derniers reviennent aussi souvent que possible chez vous. N'oubliez pas que c'est avant tout la qualité de vos prestations qui donnera du crédit à votre image de marque, particulièrement auprès des millennials.