Se connecter à l'un de ses comptes d'achat en ligne n'a jamais été aussi simple avec le social login. Il soulève pourtant la problématique actuelle de la protection des données...

LE SOCIAL LOGIN, UN AMI QUI VOUS VEUT DU BIEN ?

Le 07 Juin 2018, par Camille PREVOT

 

S'inscrire ou se connecter à un site web n'est pas toujours aussi simple que ce que nous laisse penser la page que nous visitons. La mention "Nouveau client ? Inscrivez-vous rapidement" indique une procédure qui est parfois loin d'être une sinécure : Nom, Prénom, Âge, Adresse mail, Date de naissance... Une accumulation d'informations qui, dans l'esprit de l'utilisateur, remet en question la signification du terme "rapidement". Le Social Login vient panser cette plaie ouverte en proposant rapidité (pour de vrai cette fois-ci) et simplicité dans la reconnaissance des identifiants de l'utilisateur. On a tous (ou presque) déjà cliqué sur ce bouton "Inscrivez-vous / Connectez-vous avec Facebook / Google / LinkedIn". Les enseignes de commerce en ligne sont toujours plus nombreuses à intégrer le social login pour leurs utilisateurs et éviter que ces derniers ne quittent la page face à un process de connexion ou d'inscription habituellement trop long. Seulement, à toute nouveauté s'ensuit son lot d'interrogations. À l'ère nouvelle de la RGPD et face à la récente remise en question du traitement de nos données sur le web, nombre d'entre nous se posent en effet cette question : "le social login est-il vraiment notre ami ?".

 

LE SOCIAL LOGIN, UN OUTIL TENDANCE...

Se connecter en utilisant directement un de ses comptes sociaux, type Facebook, Twitter, Google+ sans avoir à retaper inlassablement ses identifiants login et mots de passe (Que l'on a d'ailleurs probablement une fois de plus oublié, ce qui oblige l'utilisateur à demander le renvoi d'un nouveau code d'accès sur sa boîte mail). Voilà en quoi consiste le social login et la problématique qu'il solutionne, pour celles et ceux qui se sentiraient perdues face à ce nouvel anglicisme. L'utilité première de ce nouveau mode de connexion trouve toute sa signification auprès des utilisateurs mobile. Taper méticuleusement identifiant et mot de passe sur un clavier numérique avec un écran compris entre 5 et 6 pouces n'est pas la chose la plus agréable à faire, surtout quand il faut recommencer le processus plusieurs fois par jour ! Même principe pour l'inscription en tant que nouveau membre, avec toujours plus de cases à compléter, de boutons à cocher... Une aberration dans un monde connecté où l'utilisateur veut atteindre sa page en à peine deux ou trois secondes. Avec le social login, le formulaire d'inscription est déjà pré rempli grâce aux informations fournies par les réseaux sociaux de l'utilisateur. 

Ce dispositif, les enseignes de commerce en ligne y voient une formidable aubaine d'attirer (ou du moins de ne pas perdre) les consommateurs. Selon une récente enquête réalisée par LoginRadius, firme américaine experte du customer identity, le social login a la cote auprès des internautes puisque 93% d'entre eux le préfèrent aujourd'hui à l'inscription traditionnelle. Outre-Atlantique, dans l'Hexagone, l'enseigne de l'aménagement de la maison BUT s'est elle aussi laissé séduire il y a peu par le nouveau module et laisse entrevoir des résultats satisfaisants : 10% des créations de comptes clients ont été faites via le social login, dont 75% depuis un mobile en novembre dernier. Les réseaux sociaux ne sont pas en reste puisqu'ils interagissent et se complémentent : on peut par exemple utiliser désormais son compte Facebook (avec Facebook Connect) pour se connecter à Instagram, et vice-versa.

 

...MAIS DES DOUTES SUR L'USAGE DES DONNÉES

Plus qu'une expérience utilisateur simplifiée, le social login représente avant tout pour les webcommerçants un moyen d'optimiser leurs stratégies marketing et générer des leads grâce à des offres personnalisées et de mieux définir leur buyer persona. De plus, les utilisateurs identifiés par leur compte social peuvent partager des pages de site marchand directement par simple clique sur le bouton "Partage" et ainsi accroître encore plus la visibilité de l'entreprise sur le Net. La simplicité de navigation est parfois simplifiée au point de ne pas avoir besoin de mots de passe afin d'éviter leur fuite. Cette fonctionnalité fait aussi partie des nombreuses solutions CommerceHub. Néanmoins, une telle ergonomie dans les process de navigation ne suffit pas à masquer l'inquiétude des internautes sur la question de la protection de leurs données.

 

On ne cesse de le répéter, la CNIL veille à la bonne application de la RGPD, notamment auprès des réseaux sociaux et des commerçants en ligne depuis le 25 Mai dernier. Seulement, inutile de vous dire que bon nombre d'organismes ne sont sans aucun doute pas en conformité avec la nouvelle réglementation. C'est pourquoi il faut se montrer prudent quant à sa façon de diffuser ses données sur le web. On pourrait passer par cette facilité de se dire que, peu importe que nos données soient automatiquement récupérées via les réseaux sociaux puisque l'on assume le fait d'y être visible par tous. Tous les utilisateurs ne sont pas égaux devant cette problématique. Sait-on réellement à quelles données les entreprises ont-elles accès ? Les utilisateurs évitant systématiquement le call to action bénéficient-ils pour autant de la même qualité d'offre que les fidèles followers ? Les pratiques des enseignes du ecommerce peuvent parfois être considérées comme intrusives si on les laisse accéder à nos données. Aujourd'hui, l'internaute cliquant sur un bouton social login est redirigé vers la page d'authentification du résau choisi sur laquelle il lui est demandé s'il accepte de partager ses données. Celui-ci ne peut donc plus affirmer qu'il "ne savait pas". La RGPD est aussi une question de précautions à prendre personnellement pour renforcer la sécurisation de ses données. 

 

Vous l'aurez compris, le social login est une tendance qui a pris un tel poids au fil des années que se connecter via son compte social est devenu presque anodin. Cet outil d'authentification représente une véritable valeur ajoutée pour les commerçants en ligne et un formidable moyen de connexion pour les internautes. La question de la facilité avec laquelle les entreprises récoltent nos données via les réseaux sociaux puis de leur traitement soulève toujours de nombreuses inquiétudes. Avec la récente mise en pratique de réglementations concernant la protection de la vie privée vis-à-vis des nouvelles technologies, les entreprises doivent s'adapter et proposer des outils adaptés et surtout moins intrusifs pour l'utilisateur. Il s'agit là d'un enjeu majeur pour tous les acteurs de la connectivité dont les solutions font partie intégrante du foyer de l'utilisateur et facilitent notre vie au quotidien. Le social login est ainsi amené à évoluer lui aussi vers un mode d'utilisation plus rassurant pour les consommateurs.